Les activités des enfants

Il s'agit de cultiver chez les enfants le sens du merveilleux et du sacré, et en même temps une aisance dans le monde concret des matériaux, des formes, des gestes et de tous les modes d'expression.

De nombreuses activités collectives sont prévues : activités, travaux manuels et artistiques, sport, musique et chant, contes, jeux, spectacles...

Ne jamais laisser un enfant inactif - Extrait de la collection Izvor Volume 203

Vous avez vu combien les enfants étaient fiers d’avoir chanté ! pour eux, c’était sérieux. Oh, là, là, ils ont fait quelque chose qui compte ! Toute leur vie, ils se souviendront qu’ils ont chanté devant un public. Pour vous peut-être, ce n’est rien, mais pour eux - Oh là, là, c’est un événement ; si vous entrez dans le cœur de ces enfants, vous verrez que c’est un événement. Maintenant vous devez les encourager, leur dire que c’était magnifique, que nous avons besoin de les entendre et qu’ils doivent apprendre encore d’autres chants.

Il faut éveiller chez les enfants le désir de se montrer le plus capables possible dans une activité ou une autre. C’est le meilleur moyen de les empêcher de faire des bêtises et de perdre leur temps à droite et à gauche. Il ne faut jamais laisser un enfant inactif. Souvent pour demander à un enfant de rester tranquille, on lui dit : « Sois sage ». Mais pourquoi confondre la sagesse et l’immobilité ? Ne pas bouger, ne rien faire, c’est ça la sagesse ? Qu’on ne s’étonne pas si l’enfant ensuite déteste la sagesse, car dans sa tête, elle est liée à l’immobilité, et lui est tellement dynamique ! D’ailleurs, il vaut mieux ne pas demander à un enfant de ne pas bouger, mais toujours lui donner quelque chose à faire pour l’occuper.